Le Nouvelliste
L’auteure de cette lettre estime qu’il faut d’abord combler les espaces industriels vacants, totalisant 600 000 pieds carrés, avant d’envisager quelque projet d’agrandissement de parcs industriels, comme on veut le faire au Carrefour 40-55.
L’auteure de cette lettre estime qu’il faut d’abord combler les espaces industriels vacants, totalisant 600 000 pieds carrés, avant d’envisager quelque projet d’agrandissement de parcs industriels, comme on veut le faire au Carrefour 40-55.

Irréconciliable débat

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Le débat trifluvien autour du développement du parc industriel Carrefour 40-55 ne trouvera pas d’issue consensuelle. D’une part, le développement économique présente le projet à l’impératif, sous-tendant qu’il n’y a pas de place à une autre option, ou que les autres plans qui auraient été analysés, mais qu’on ne nous a pas présentés, ne seraient pas viables, mais pourquoi?