Le Nouvelliste
Quand les intellectuels de ce monde et les grands chroniqueurs sérieux parlent de Pierre Poilievre en parlant d’un d’imbécile, ils traitent d’imbéciles les nombreuses personnes qui vont voter pour lui et qu’ils le voient déjà en habit de premier ministre, affirme l'auteur de cette lettre.
Quand les intellectuels de ce monde et les grands chroniqueurs sérieux parlent de Pierre Poilievre en parlant d’un d’imbécile, ils traitent d’imbéciles les nombreuses personnes qui vont voter pour lui et qu’ils le voient déjà en habit de premier ministre, affirme l'auteur de cette lettre.

En regardant les «zoutardes»...

OPINION / En regardant passer une volée d’outardes dans le ciel, je pensais aux propos des chroniqueurs que j’ai écoutés dans la radio sérieuse de Radio-Canada. Ils résumaient le débat des candidats conservateurs. Remarquez bien, il n’y a pas beaucoup de monde qui regarde ça. Les outardes qui passent dans le ciel ces temps-ci, offrent un bien plus beau spectacle. Plus intelligent aussi…