Le Nouvelliste
Kseniia et son fils Platon ainsi que Maksym, son épouse Liudmila et leur fille Mariia doivent maintenant s’adapter à leur nouvelle vie à Sherbrooke, loin de leur Ukraine natale et de leur famille et amis pour qui ils demeurent très inquiets.
Kseniia et son fils Platon ainsi que Maksym, son épouse Liudmila et leur fille Mariia doivent maintenant s’adapter à leur nouvelle vie à Sherbrooke, loin de leur Ukraine natale et de leur famille et amis pour qui ils demeurent très inquiets.

Fuir l’horreur de la guerre pour voir grandir ses enfants

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
C’est une histoire de guerre. D’un pays qu’elles ne voulaient pas quitter. Encore moins sans ceux qu’elles aiment. Elles l’ont fait pour les enfants, pour éviter qu’ils vivent des traumatismes inguérissables. Ou pire encore. Grâce à un lien d’amitié et à toute une communauté qui s’est mobilisée, elles s’installent tranquillement en terre d’accueil, à Sherbrooke. C’est l’histoire de Liudmila et Kseniia.