Le Nouvelliste
Josée Veillette et ses deux enfants, Bastien et Clémentine de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, faisaient l’expérience de la Bibliovente pour la première fois vendredi.
Josée Veillette et ses deux enfants, Bastien et Clémentine de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, faisaient l’expérience de la Bibliovente pour la première fois vendredi.

Deux jours de Bibliovente pour écouler 100 000 documents

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
La traditionnelle Bibliovente est de retour après deux ans d’absence au cours desquels les Bibliothèques de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Mont-Carmel et le Réseau Biblio du Centre-du-Québec n’ont eu d’autre choix, pandémie oblige, que de mettre de côté les documents à élaguer jusqu’à ce qu’il redevienne possible de les vendre au grand public.