Élégance Trois-Rivières: 200 voitures de prestige au centre-ville

Élégance Trois-Rivières, un nouvel événement touristique qui veut attirer des voitures de collection au centre-ville, va se tenir du 22 au 24 juillet. On voit sur la photo, Michel Belhumeur, trésorier du comité organisateur, Jean-Marc Vanasse, vice-président, Bertrand Godin, président d’honneur et porte-parole, André Verner, directeur général et François R. Beauchesne, président.

Environ 200 voitures sont attendues au centre-ville de Trois-Rivières, du 22 au 24 juillet. Non ce n’est pas une nouvelle mouture du Grand Prix, mais bien Élégance Trois-Rivières, un nouvel événement touristique, qui mettra à l’avant-plan des voitures de prestige, dont certaines parmi les plus rares au Québec, selon le comité organisateur.


«La mission d’Élégance Trois-Rivières est d’offrir une expérience unique qui reflète le bon goût, la distinction et l’élégance dans l’art et le design de l’automobile», explique François R. Beauchesne, président du comité organisateur.

Des voitures de 1900 jusqu’à aujourd’hui devraient être sur place. «Ça va être très varié», souligne M. Beauchesne. Il donne comme exemple la présence d’une Cadillac V16. «C’est une oeuvre d’art. C’est un bijou.»



C’est en visitant le Pebble Beach Concours d’Elegance, en Californie, un des plus importants concours du genre, que M. Beauchesne a eu l’idée d’organiser un événement semblable à Trois-Rivières. Le comité organisateur souhaite attirer 5000 visiteurs par jour.

Le site principal sera le parc portuaire, mais les voitures seront exposées à plusieurs autres endroits du centre-ville comme la place Pierre-Boucher et la terrasse Turcotte ou les rues des Ursulines et des Forges, entre Notre-Dame et du Fleuve.

Élégance Trois-Rivières veut ainsi se distinguer des autres concours qui habituellement sont présentés sur des terrains de golf. «On veut avoir des autos un peu partout dans le centre-ville pour faire en sorte que les gens qui vont venir visiter notre événement vont non seulement profiter d’un concours d’élégance d’automobiles et voir des belles voitures de collection, mais aussi profiter de notre centre-ville», affirme M. Beauchesne.

«Le but, c’est de rendre les voitures anciennes et de prestige accessibles au grand public», renchérit le chroniqueur automobile Bertrand Godin, président d’honneur de l’événement.



«Pour moi, c’est un mélange gagnant. Pourquoi? Parce qu’on a une belle culture de l’automobile au Québec. J’ai eu la chance de rencontrer plusieurs propriétaires de trésors sur roues. Ça pour moi, mélangé à Trois-Rivières – qui a aussi une culture automobile extraordinaire – dans un cadre enchanteur, c’est certain que c’est prestigieux», ajoute M. Godin.

Environnement

La voiture à essence n’a pas bonne presse ces temps-ci. Certains risquent d’avaler leur café de travers en apprenant que 200 véhicules vont envahir les plus beaux coins du centre-ville. Mais le maire Jean Lamarche défend l’événement. «On peut être pour ou contre, mais on ne pourra pas renier l’histoire. On ne pourra pas faire semblant que ces voitures-là n’ont pas existé, n’ont pas été utilisées, ne font pas partie d’un développement économique et d’un développement occidental. La présence de la voiture que ce soit en Amérique, en Europe, c’est omniprésent. Ça a construit nos villes, ça a construit notre continent. En faire fi, ce serait renier un pan important de l’histoire.»

Même son de cloche de M. Godin. «On ne peut pas renier notre histoire. Ce qu’on va voir, c’est l’histoire de l’automobile qui ne cesse d’évoluer. Chaque voiture a été conçue selon des critères de l’époque. Ce qui est bien, c’est de se rendre compte aujourd’hui que les critères changent. Je roule avec une voiture électrique depuis trois ans malgré le fait que j’aime la conduite sportive. Il faut adapter la technologie aux besoins de la société.»

M. Godin rappelle qu’il s’agit de véhicules d’exposition. «Ce sont des voitures qui ne roulent presque jamais. Ce sont des voitures d’exposition que les propriétaires sortent dans des grandes occasions comme Élégance Trois-Rivières.».

Le maire Lamarche parle d’un événement de prestige. «Pour Trois-Rivières, ça perpétue cette image de l’élégance et de la beauté, tout ça dans un certain respect du classicisme. D’installer ça au parc portuaire, d’inviter les gens à venir voir des belles voitures, mais profiter en même temps de toute l’ambiance de Trois-Rivières, c’est un grand pas en avant.»

En plus de l’exposition des voitures, il y aura différents kiosques et activités sur place. L’entrée est libre sur tous les sites d’exposition des voitures.



Le concours d’élégance se tient le dimanche de 13 h 30 à 17 h, au parc portuaire. Il faut débourser 10 $ par personne pour accéder aux gradins. Des loges corporatives sont aussi en vente au coût de 3500 $.

Plus d’informations sont disponibles sur le site Web. https://elegancetroisrivieres.com/