Le Nouvelliste
Hélène Buzzetti
Les Coops de l'information
Hélène Buzzetti
Pierre Poilievre, aspirant chef du Parti conservateur du Canada.
Pierre Poilievre, aspirant chef du Parti conservateur du Canada.

L’hypocrisie climatique

CHRONIQUE / Il fallait une bonne dose de témérité — ou d’effronterie — à Pierre Poilievre pour se rendre en sol québécois annoncer qu’il approuverait Énergie Saguenay et Énergie Est si ces projets conspués de pipeline devaient ressusciter. Certes, l’aspirant chef conservateur n’est pas très chaud à la lutte contre les changements climatiques et ses propos doivent être pris dans ce contexte. Mais il met quand même le doigt sur un bobo quand il souligne que l’opposition à la production pétrolière ne s’accompagne pas d’une diminution de la consommation pétrolière. On appelle ça l’hypocrisie climatique.