Le Nouvelliste
L’Océanic s’est incliné devant les Mooseheads par la marque de 6-2
L’Océanic s’est incliné devant les Mooseheads par la marque de 6-2

Des revirements coûteux font sombrer l’Océanic [VIDÉO]

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Si l’Océanic a dominé au chapitre des tirs au but (31-24), les Mooseheads ont marqué une moyenne d’un but sur quatre lancers lors du match de vendredi au Scotia Bank Centre d’Halifax. En ayant bloqué 29 des 31 tirs des Bleus, dont certains arrêts ont été spectaculaires, Mathis Rousseau y est assurément pour quelque chose dans la victoire de 6-2 des locaux. Encore une fois, le trop grand nombre de revirements a contribué à la défaite de Rimouski.