Le Nouvelliste
Lauréanne Daneau
Collaboration spéciale
Lauréanne Daneau
On pourrait croire, à tort, que la faune n’a pas d’enjeux de frontières. C’est faux. Les frontières avec lesquelles elle doit composer diffèrent simplement des nôtres.
On pourrait croire, à tort, que la faune n’a pas d’enjeux de frontières. C’est faux. Les frontières avec lesquelles elle doit composer diffèrent simplement des nôtres.

Les réfugiés fauniques

CHRONIQUE / La guerre, comme nous le rappelle tristement le conflit ukrainien, pousse des millions de personnes à quitter leur maison pour des raisons de survie. Quand les besoins de base - la sécurité, l’alimentation et la capacité à se loger - ne peuvent être comblés, l’instinct nous amène à nous déplacer. Eh bien, les animaux font la même chose.