Le Nouvelliste
Le député ministre Jean Boulet a eu des mots d’accueil et de reconnaissance pour les jeunes, réunis à Trois-Rivières, tout en reconnaissant les différents obstacles qu’ils rencontrent dans leur intégration.
Le député ministre Jean Boulet a eu des mots d’accueil et de reconnaissance pour les jeunes, réunis à Trois-Rivières, tout en reconnaissant les différents obstacles qu’ils rencontrent dans leur intégration.

Intégration des réfugiés: des jeunes du Québec présentent leurs recommandations

Jacinthe Lafrance
Jacinthe Lafrance
Le Nouvelliste
Ils habitent Trois-Rivières ou Rimouski, Granby, Victoriaville ou Sherbrooke, soit l’une des 14 villes désignées pour l’accueil des réfugiés au Québec. Ils sont âgés de 12 à 25 ans et vivent des défis d’intégration propres à leur âge. Mais ce qui distingue le plus ces jeunes, c’est leur expérience de réfugiés venus ici de différents pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Sud ou du Moyen-Orient, pour trouver la paix et la sécurité au Québec.