Le Nouvelliste
François St-Martin
Collaboration spéciale
François St-Martin
Régulièrement, ce message refait surface: «Je vais prendre une pause des réseaux sociaux.»
Régulièrement, ce message refait surface: «Je vais prendre une pause des réseaux sociaux.»

Réseaux sociaux: le grand ménage du printemps

CHRONIQUE / Régulièrement, ce message refait surface: «Je vais prendre une pause des réseaux sociaux.» Qu’ils soient artistes, politiciens ou simples citoyens, à travers ce geste, ils ont tous un objectif commun, celui de fuir le climat toxique qui s’y est installé. On peut facilement les comprendre. S’éloignant du haut lieu de la libre expression d’opinions qu’ils pourraient être, les réseaux sociaux tendent à se transformer en un terreau fertile à la prolifération de commentaires désobligeants, vulgaires ou carrément agressifs. Cette formidable agora virtuelle deviendrait-elle un véritable nid à rats?