Le Nouvelliste
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron

Cachez ce participe passé que je ne saurais accorder

L’automne dernier, lorsque l’Association québécoise des professeurs de français a annoncé qu’elle demandait au ministère de l’Éducation de simplifier la règle d’accord des participes passés, j’étais persuadé que je recevrais au moins quelques messages sollicitant mon opinion. Comme ce ne fut pas le cas, j’ai supposé deux choses : soit vous approuvez majoritairement cette réforme espérée, soit vous pensez que je suis totalement contre, étant donné que je connais cette règle presque sur le bout des doigts.