Le Nouvelliste
À force d’ingéniosité, de travail et de passion, Martin Villeneuve a fait croître sa série de courts métrages Imelda jusqu’à huit épisodes.
À force d’ingéniosité, de travail et de passion, Martin Villeneuve a fait croître sa série de courts métrages Imelda jusqu’à huit épisodes.

Martin Villeneuve: l’imagination plutôt que l'argent [VIDÉOS] 

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
Quand, en 2014, il a donné vie cinématographique au personnage d’Imelda, sa grand-mère paternelle, Martin Villeneuve ne voyait pas plus loin que ce court métrage. «Je voulais faire rire ma famille, plaide-t-il. J’ai tourné ça en une journée avec des amis.» Depuis, l’épisode s’est d’abord transformé en une série de trois puis, de huit courts métrages qui pourraient (devraient?) faire l’objet d’un futur long métrage.