Le Nouvelliste
Lauréanne Daneau
Collaboration spéciale
Lauréanne Daneau
En regardant objectivement les données de 2019 pour la Mauricie, 50 % des matières enfouies viennent du secteur résidentiel. Puis, malgré l’implantation depuis des décennies de la récupération, 47 % des matières recyclables sont quand même jetées aux ordures dans le secteur résidentiel, et ce, même si le centre de tri régional réussit à recycler près de 85 % de ces matières.
En regardant objectivement les données de 2019 pour la Mauricie, 50 % des matières enfouies viennent du secteur résidentiel. Puis, malgré l’implantation depuis des décennies de la récupération, 47 % des matières recyclables sont quand même jetées aux ordures dans le secteur résidentiel, et ce, même si le centre de tri régional réussit à recycler près de 85 % de ces matières.

Couvrez cette poubelle que je ne saurais voir

CHRONIQUE / Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) rendait public le 25 janvier son rapport sur l’état des lieux de la gestion des matières résiduelles au Québec. Après 9 mois d’enquête et de consultations, les commissaires informent le ministre de l’Environnement Benoit Charette qu’au rythme actuel, les infrastructures d’enfouissement vont rapidement atteindre leur pleine capacité et qu’un changement structurel s’impose.