Le Nouvelliste
André Tourigny savait dans quelle galère il s’embarquait l’été dernier quand il a quitté les 67’s d’Ottawa pour accepter le poste d’entraîneur-chef des Coyotes de l’Arizona.
André Tourigny savait dans quelle galère il s’embarquait l’été dernier quand il a quitté les 67’s d’Ottawa pour accepter le poste d’entraîneur-chef des Coyotes de l’Arizona.

La saison recrue pas évidente d’André Tourigny

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
André Tourigny savait dans quelle galère il s’embarquait l’été dernier quand il a quitté les 67’s d’Ottawa pour accepter le poste d’entraîneur-chef des Coyotes de l’Arizona.