Le Nouvelliste
Les résidents avaient jusqu’au 5 janvier dernier pour émettre des commentaires sur le projet de porcheries afin de monter un dossier sur lequel se penchera la commission municipale qui s’entamait mardi à Saint-Adelphe.
Les résidents avaient jusqu’au 5 janvier dernier pour émettre des commentaires sur le projet de porcheries afin de monter un dossier sur lequel se penchera la commission municipale qui s’entamait mardi à Saint-Adelphe.

Porcheries à Saint-Adelphe: un comité citoyen réclame un BAPE

Geneviève Beaulieu-Veilleux
Geneviève Beaulieu-Veilleux
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Le projet de trois porcheries totalisant près de 12 000 porcs du côté de Saint-Adelphe dans la MRC de Mékinac continue de semer l’inquiétude. Alors que s’entame la commission municipale responsable d’étudier les commentaires des résidents, voilà qu’un comité de sauvegarde de l’environnement a été créé. Son objectif? Obtenir un arrêt de procédure pour permettre la tenue d’un Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), ainsi que l’application de mesures d’atténuation avant l’arrivée de cette industrie dans la petite municipalité de 952 habitants.