Le Nouvelliste
Peter Vanrolleghem:  «Il suffit qu'une personne sur 100 000 ait la COVID-19 pour qu'on puisse détecter la présence du SARS-CoV-2 dans un litre d'eaux usées».
Peter Vanrolleghem:  «Il suffit qu'une personne sur 100 000 ait la COVID-19 pour qu'on puisse détecter la présence du SARS-CoV-2 dans un litre d'eaux usées».

Suivi de la pandémie à l’aide des eaux usées: il n’est pas trop tard

Jean Hamann
Québec n’est plus en mesure de suivre l’évolution du nombre de cas de COVID-19. Le suivi par les eaux usées peut faire partie de la solution.