Chronique|

Quatre défis brassicoles pour 2022

Votre défi est de mieux connaître les goûts et arômes des céréales.

CHRONIQUE / Une nouvelle année se présente à nous. Je vous souhaite de belles découvertes brassicoles et de superbes moments autour de bonnes bières, cela ne devrait pas être très difficile vu la qualité globale des bières du Québec. Par contre, contrairement aux années précédentes, je ne vous propose pas les tendances à surveiller pour cette nouvelle année, mais quatre défis que je vous invite à réaliser au cours de l’année. De quoi orienter vos recherches…


Mieux connaître ses malts

La bière, c’est surtout de la céréale. On l’a un peu oublié devant toutes ces bières tendance qui mettent l’emphase sur les fruits, le sucre et les houblons. Je ne vous le cacherai pas, j’adore les bières bien brassées aux notes de caramel ou de biscuit provenant du malt.

Votre défi est donc de mieux connaître les goûts et arômes des céréales.

Découvrez l’apport du seigle dans une Bitter par exemple, ses notes légèrement poivrées offrent de la complexité. Sentez les notes de chocolat dans certaines bières noires utilisant du malt appelé « malt chocolat », vous aurez compris pourquoi. Découvrez les notes de pain de mie d’une lager blonde brassée avec du malt pilsner par exemple.

Le monde de la céréale est un monde extraordinaire qui se compose si bien dans la bière et dans les whiskys.

Comparer les styles

Il est temps de vous familiariser avec les styles et de découvrir les points communs de plusieurs bières du même style. Je vous invite donc à vous procurer trois bières de style identique et à les comparer. Quels sont les points communs ? Quelles sont les différences ? Est-ce que les différences sont attribuables à une technique de brassage ou un changement de matière première ? Plus votre expérience de dégustation sera élevée, plus vous en apprendrez sur les différentes techniques de brassage et d’affinage. Pourquoi ne pas suivre un cours sur la bière ? Vous en apprendrez plus sur les styles.

La bière, c’est de l’amitié liquide, aimait répéter Ronny Couteure, premier biérologue francophone.

Découvrir l’acidité

Les bières acidulées sont tendance, mais vous êtes encore très peu à savoir faire la différence entre de l’acidité lactique, acétique ou citrique. La première rappelle l’acidité d’un yogourt, la seconde celle du vinaigre et la dernière du citron. À vous de découvrir l’innombrable choix de bières acidulées sur le marché et à profiter de votre expérience gustative pour y découvrir des tendances.

Partager vos bières

Organisons des séances de dégustation et faisons découvrir nos coups de cœur. La bière, c’est de l’amitié liquide, aimait répéter Ronny Couteure, premier biérologue francophone. Quoi de mieux que de créer des rencontres autour d’une bière. Je me suis promis d’en faire plus en 2022, en respectant les mesures sanitaires en vigueur, bien sûr.

Défi relevé?