Le Nouvelliste
Chaque année, l’Université Laval accueille quelque 400 étudiantes et étudiants autochtones provenant de communautés enracinées au Québec. De gauche à droite: Kate Lalo, Stephan Kanapé, Daisy Bellefleur et Marilou McKenzie-Fontaine. Les deux dernières sont inscrites respectivement au baccalauréat en science politique et au baccalauréat en enseignement au secondaire.
Chaque année, l’Université Laval accueille quelque 400 étudiantes et étudiants autochtones provenant de communautés enracinées au Québec. De gauche à droite: Kate Lalo, Stephan Kanapé, Daisy Bellefleur et Marilou McKenzie-Fontaine. Les deux dernières sont inscrites respectivement au baccalauréat en science politique et au baccalauréat en enseignement au secondaire.

Soutenir et accompagner les étudiants autochtones

Yvon Larose
L’Université Laval signe un partenariat historique avec la Fondation Mastercard qui favorisera l’accès, la poursuite et la réussite des études universitaires d’étudiants provenant de communautés autochtones du Québec