Le Nouvelliste
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron

Va bene, Beneva

CHRONIQUE / Je vous fais part de mon agacement à propos de la raison sociale « Beneva » qui est prononcée « Bénéva » dans les publicités de cette nouvelle compagnie née de la fusion des assureurs SSQ et La Capitale. Je me suis demandé si cette enseigne devait se dire à l’anglaise. Je me suis rappelé le mot « benefits » qui, lui, correspond à cette prononciation. Je trouve dommage qu’une grande entreprise québécoise prenne un nouveau départ en reniant ses origines francophones. [Louis Moreau, Lévis]