Le Nouvelliste
Jonathan Custeau
La Tribune
Jonathan Custeau
Il faudra être prêt à toutes les éventualités si on décide de voyager dans les prochaines semaines.
Il faudra être prêt à toutes les éventualités si on décide de voyager dans les prochaines semaines.

L’«à-boutisme» des voyageurs

CHRONIQUE / Vous ne lirez pas la chronique que j’avais préparée sur les tests obligatoires au retour de voyage, dans les aéroports. Le variant Omicron a trop bousculé les recommandations pour ceux qui songent ou songeaient à quitter le pays pour une semaine ou deux. Ce qui me frappe depuis que le gouvernement de Justin Trudeau est revenu en arrière en déconseillant tous les voyages non essentiels, c’est l’exaspération des voyageurs qui opposent leur tête et leur cœur dans la décision d’annuler ou pas leur périple à l’étranger. Surtout, ils refusent qu’on leur fasse porter le bonnet d’âne.