Le Nouvelliste
Trente-deux ans après qu'un homme armé, obsédé par sa haine des féministes, eut ouvert le feu sur le campus de Polytechnique Montréal, tuant 14 femmes et en blessant d'autres, la liste des femmes assassinées par des hommes continue de s'allonger au Québec.
Trente-deux ans après qu'un homme armé, obsédé par sa haine des féministes, eut ouvert le feu sur le campus de Polytechnique Montréal, tuant 14 femmes et en blessant d'autres, la liste des femmes assassinées par des hommes continue de s'allonger au Québec.

Polytechnique: un triste anniversaire au terme d'une année ternie par les féminicides

Morgan Lowrie
La Presse Canadienne
Trente-deux ans après qu'un homme armé, obsédé par sa haine des féministes, eut ouvert le feu sur le campus de Polytechnique Montréal, tuant 14 femmes et en blessant d'autres, la liste des femmes assassinées par des hommes continue de s'allonger au Québec.