Le Nouvelliste
Le siège #2 est laissé vacant au conseil municipal de Lac-Édouard, tandis que Mario Muir a remis sa démission, moins de deux semaines après avoir été élu.
Le siège #2 est laissé vacant au conseil municipal de Lac-Édouard, tandis que Mario Muir a remis sa démission, moins de deux semaines après avoir été élu.

Sitôt élu, un conseiller municipal de Lac-Édouard claque la porte

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Un changement d’horaire aux séances publiques du conseil municipal de Lac-Édouard aura eu raison de l’engagement politique de Mario Muir. Le conseiller au poste #2 a démissionné le 18 novembre, moins de deux semaines après son élection. Celui qui s’était fait élire une première fois en 2019, à l’occasion d’une élection partielle, écorche au passage le maire Larry Bernier et la directrice générale de la Municipalité, Mélanie Dagenais.