Le Nouvelliste
Raphaël Veillette et Nathan Naud, élèves de 3e secondaire à l’école du Rocher, poussent un pneu peut-être plus lourd qu’eux, dans le cadre de la corvée de nettoyage.
Raphaël Veillette et Nathan Naud, élèves de 3e secondaire à l’école du Rocher, poussent un pneu peut-être plus lourd qu’eux, dans le cadre de la corvée de nettoyage.

Des pneus lourds de signification

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Une corvée de nettoyage a pris des allures de «cross-fitness», dans le secteur Saint-Georges-de-Champlain mardi après-midi, tandis que des élèves de l’école du Rocher ont extrait des dizaines de pneus qui gisaient dans un terrain boisé et qui posaient une menace à l’environnement. «Les pneus étaient plus lourds que nous», lance Raphaël Veillette, hors d’haleine, mais sourire aux lèvres.