Le Nouvelliste
Le ministère d'Éric Girard, prévoit que la mesure coûtera 1,7 milliard $ au Trésor public d'ici 2025-2026. Il s'agit de la plus importante part de l'enveloppe de 2,9 milliards $ sur cinq ans prévue pour atténuer la pénurie de main-d'œuvre.
Le ministère d'Éric Girard, prévoit que la mesure coûtera 1,7 milliard $ au Trésor public d'ici 2025-2026. Il s'agit de la plus importante part de l'enveloppe de 2,9 milliards $ sur cinq ans prévue pour atténuer la pénurie de main-d'œuvre.

Québec va payer les étudiants dans certains domaines où la main-d'œuvre est rare

Stéphane Rolland
La Presse Canadienne
Pour résorber la pénurie de main-d'œuvre, le gouvernement Legault va payer les étudiants qui se dirigeront vers des «professions ciblées» en santé, en génie et en technologie de l'information, et ce, dès la session d'automne 2022.