Le Nouvelliste
Robert Trudel, alors directeur général de la Cité de l’énergie, et Michel Angers, maire de Shawinigan, en 2017, au moment de l’annonce d’une contribution municipale à la Cité de l’énergie. 
Robert Trudel, alors directeur général de la Cité de l’énergie, et Michel Angers, maire de Shawinigan, en 2017, au moment de l’annonce d’une contribution municipale à la Cité de l’énergie. 

Les élus de Shawinigan face à l’héritage de Robert Trudel

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Un peu plus de trois ans après le «départ à la retraite» de l’ancien directeur général de la Cité de l’énergie, à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle, le nom de Robert Trudel refait surface dans l’actualité shawiniganaise. Un citoyen voudrait voir les élus saluer les 30 années d’implication de l’ancien gestionnaire du site touristique, une requête accueillie avec une certaine ouverture par le maire Michel Angers.