Le Nouvelliste
Malgré une performance en dents de scie, l’Océanic a réussi à battre les Eagles du Cap-Breton par la marque serrée de 5-4.
Malgré une performance en dents de scie, l’Océanic a réussi à battre les Eagles du Cap-Breton par la marque serrée de 5-4.

L’Océanic signe une victoire à l’arraché contre les Eagles

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Malgré une performance en dents de scie, l’Océanic a réussi à battre les Eagles du Cap-Breton par la marque serrée de 5-4, mercredi au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Après une avance rapide de deux buts dès le début du match, qui est presque devenue une tradition pour les Rimouskois depuis le début de la saison, ils ont ensuite levé le pied, permettant ainsi aux visiteurs de revenir de l’arrière et de créer l’égalité à plus d’une reprise.