Le Nouvelliste
Le journaliste du<em> Soleil</em> Mikaël Lalancette lance le livre Les Remparts de Québec, 25 ans de passion.
Le journaliste du<em> Soleil</em> Mikaël Lalancette lance le livre Les Remparts de Québec, 25 ans de passion.

Les Remparts, 25 ans de passion

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
À la suite du départ des Nordiques vers le Colorado, la renaissance des Remparts de Québec a permis à la Vieille Capitale de retrouver son lustre sur la patinoire en s’imposant comme l’équipe la plus populaire en ville, et même au pays. Ancrée dans les traditions et animée par un esprit de famille, la deuxième génération des Diables rouges a réussi à développer un beau sentiment d’appartenance, autant parmi tous ceux ayant gravité dans le vestiaire et au sein de l’équipe que chez les nombreux partisans. Il y a eu les Remparts en or des années 1970, mais ceux des années 1990 à aujourd’hui ont aussi pris leur place dans l’histoire. Afin de souligner le 25e anniversaire du club de hockey junior majeur de Québec, le journaliste Mikaël Lalancette a retracé les grands moments - et d’autres plus méconnus - de cette aventure rendue possible par le rachat des Harfangs de Beauport par Michel Cadrin, Patrick Roy et Jacques Tanguay. À l’occasion du lancement du livre, Les Remparts de Québec, 25 ans de passion, publié par les Éditions de l’Homme et dont la préface est signée par Guy Lafleur, le plus grand joueur des Remparts de tous les temps, discussion sous forme de questions-réponses avec l’auteur.