Le Nouvelliste
Double médaillée aux Jeux olympiques de Tokyo, Laurence Vincent Lapointe (à gauche) se réserve encore le droit de réfléchir sur son avenir comme athlète d’élite. On la voit ici en compagnie de sa coéquipière Katie Vincent, après leur conquête de la médaille de bronze en C2 500 m, l’été dernier au Japon.
Double médaillée aux Jeux olympiques de Tokyo, Laurence Vincent Lapointe (à gauche) se réserve encore le droit de réfléchir sur son avenir comme athlète d’élite. On la voit ici en compagnie de sa coéquipière Katie Vincent, après leur conquête de la médaille de bronze en C2 500 m, l’été dernier au Japon.

Laurence Vincent Lapointe n’est pas prête à statuer sur son avenir comme athlète

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Laurence Vincent Lapointe savait qu’elle aurait besoin d’une bonne pause après les Jeux de Tokyo, ne serait-ce que pour évaluer quelle direction emprunter en tant qu’étudiante et athlète d’élite.