Le Nouvelliste
La prestation canadienne d’urgence a entraîné des conséquences graves pour de nombreuses personnes aînées, estime le CIBES de la Mauricie-Bécancour-Nicolet-Yamaska.
La prestation canadienne d’urgence a entraîné des conséquences graves pour de nombreuses personnes aînées, estime le CIBES de la Mauricie-Bécancour-Nicolet-Yamaska.

Coupures du supplément de revenu garanti pour les aînés: action urgente réclamée par le CIBES

OPINION / Notre organisme, le CIBES (Centre d’intervention budgétaire et sociale) de la Mauricie–Bécancour-Nicolet-Yamaska, réclame des actions urgentes du gouvernement fédéral concernant la coupure du supplément de revenu garanti (SRG) subie par de nombreuses personnes aînées. Voici nos constats: plusieurs personnes aînées recevant le Supplément de revenu garanti (SRG) et qui travaillent à temps partiel ont fait une demande de Prestation canadienne d’urgence (PCU) après avoir perdu leur emploi durant la pandémie. Elles voient maintenant leur montant de SRG fortement diminué ou complètement coupé. Pour certains, le montant mensuel reçu est moindre que celui de l’aide sociale, sans compter que la perte du SRG les oblige à payer maintenant leurs médicaments. Cette situation entraîne un appauvrissement accru et met en péril la capacité à payer leur loyer et subvenir à leurs besoins de base. Les personnes qui nous téléphonent vivent une grande détresse.