Le Nouvelliste
Geneviève Levasseur a été stupéfaite d’apprendre qu’elle n’était pas admissible à une subvention gouvernementale pour décontaminer son sous-sol de la mérule pleureuse.
Geneviève Levasseur a été stupéfaite d’apprendre qu’elle n’était pas admissible à une subvention gouvernementale pour décontaminer son sous-sol de la mérule pleureuse.

Nouvelle maison: du rêve au cauchemar de la mérule pleureuse [ARTICLE AUDIO]

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Le 20 mai 2021 est une date que n’oubliera pas Geneviève Levasseur, une mère monoparentale de Trois-Rivières puisqu’il s’agit de la date où elle prenait officiellement possession de sa toute première maison, dans le quartier de son enfance du secteur Cap-de-la-Madeleine. Ce qui devait être un nouveau départ après une année passablement difficile pour la maman de deux adolescents s’est finalement révélé être un véritable cauchemar seulement deux jours après la prise de possession en raison de la découverte de celle que l’on connaît sous le nom de cancer du bâtiment: la mérule pleureuse.