Le Nouvelliste
André Veilleux était en pleine possession de ses moyens pour la présentation du premier spectacle Une nuit sous les ponts de Paris à la Cité de l’énergie. On le voit en compagnie de Monya Mathieu et Mathilde Duval-Laplante.
André Veilleux était en pleine possession de ses moyens pour la présentation du premier spectacle Une nuit sous les ponts de Paris à la Cité de l’énergie. On le voit en compagnie de Monya Mathieu et Mathilde Duval-Laplante.

Une nuit sous les ponts de Paris: voyage dans les souvenirs

Kim Alarie
Kim Alarie
Le Nouvelliste
CRITIQUE / Le 14 juillet, déambuler sous la tour au son de l’accordéon apparaissait une façon parfaite de souligner la fête nationale des Français, et ce, même si la tour n’était pas celle créée par Gustave Eiffel mais plutôt l’emblématique structure de la Cité de l’énergie. Après des mois de pandémie, on n’allait pas s’enfarger dans les détails. On était mûr pour une bonne dose d’émerveillement et l’illusion était fort acceptable.