Le Nouvelliste

1er juillet: célébrer, boycotter, réfléchir... ou agir?

Stéphan Frappier
Stéphan Frappier
Le Nouvelliste
ÉDITORIAL / Le 1er juillet est à nos portes et des activités sont évidemment prévues à la grandeur du pays pour célébrer la fierté d’être canadien. Or, cette fierté est mise à mal ces jours-ci à la suite des récentes découvertes sur les terrains de pensionnats en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Disons que le cœur est loin d’être à la fête et plusieurs pensent qu’on devrait plutôt profiter de ce 1er juillet pour soutenir les communautés autochtones en ces temps particulièrement difficiles pour elles.