Le Nouvelliste

Vérification faite: non, les vaccins anti-COVID ne contiennent pas de toxine

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’AFFIRMATION: «J’ai entendu parler de Byram Bridle et de sa déclaration voulant que les vaccins a ARN-messager [ndlr : ceux de Pfizer et de Moderna, les principaux utilisés au Québec] créent des protéines «spikes» dans le corps qui sont toxiques et qui causent des problèmes cardiaques. Parallèlement à ça, on voit des articles qui parlent de problèmes cardiaques chez ceux qui avaient pris le vaccin de Pfizer en Israël. Alors est-ce vrai?» demande Vincent Ouellette Destroismaisons, de Ripon.