Le Nouvelliste
En balayant rapidement les honneurs de la première ronde contre le Phoenix de Sherbrooke, les Saguenéens devront peut-être attendre 10 jours avant d’amorcer les quarts de finale.
En balayant rapidement les honneurs de la première ronde contre le Phoenix de Sherbrooke, les Saguenéens devront peut-être attendre 10 jours avant d’amorcer les quarts de finale.

L’attente n’indispose pas les Sags

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
La pandémie a modifié les façons de faire dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), mais le bon côté des choses, c’est que depuis le début de cette saison atypique, les équipes ont appris à composer avec un calendrier qui se modifie au fil des situations. Les présentes séries ne font pas exception, de sorte que les Saguenéens de Chicoutimi sauront s’accommoder de cet arrêt d’environ dix jours d’ici le début des quarts de finale.