Le Nouvelliste
La plante asclépiade, surnommée la soie d’Amérique, est transformée en fibre textile dans des locaux d’Eko-Terre, à Cowansville. « C’est le futur dans la façon de faire du textile. Je crois fermement que l’asclépiade, c’est la fibre de l’avenir », dit Ghislain Bouchard, directeur général de la compagnie.
La plante asclépiade, surnommée la soie d’Amérique, est transformée en fibre textile dans des locaux d’Eko-Terre, à Cowansville. « C’est le futur dans la façon de faire du textile. Je crois fermement que l’asclépiade, c’est la fibre de l’avenir », dit Ghislain Bouchard, directeur général de la compagnie.

La fibre d'asclépiade devient Vegeto

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Qu’est-ce qui est léger, résistant, chaud et biodégradable ? La fibre Vegeto, le produit isolant d’Eko-Terre, fabriqué à base de plantes d’asclépiade, est enfin prêt à la mise en marché. Non seulement celui-ci fera rayonner le Québec à travers le monde, mais il protégera aussi l’environnement, de par son origine 100 % naturelle, croit Ghislain Bouchard, directeur général de la division asclépiade de l’entreprise.