Le Nouvelliste
Toujours selon le même sondage, le stress, l’endettement de leur entreprise et les enjeux liés à la main-d’œuvre (mise à pied/licenciement, rétention, refus de travailler) préoccupent plus de deux chefs de PME sur cinq.
Toujours selon le même sondage, le stress, l’endettement de leur entreprise et les enjeux liés à la main-d’œuvre (mise à pied/licenciement, rétention, refus de travailler) préoccupent plus de deux chefs de PME sur cinq.

Pandémie: deux tiers des dirigeants de PME québécoises toujours préoccupés

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Deux tiers des dirigeants de petites et moyennes entreprises (PME) québécoises demeurent préoccupés par l’incertitude causée par la pandémie de COVID-19. Cette principale statistique ressort d’un sondage mené pour le compte de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), dont les résultats ont été dévoilés lundi, à la veille de la rentrée parlementaire à l’Assemblée nationale du Québec.