Le Nouvelliste
Les restaurateurs de la région ont dû se tourner vers la livraison et la formule pour emporter en contexte de pandémie.
Les restaurateurs de la région ont dû se tourner vers la livraison et la formule pour emporter en contexte de pandémie.

Livraison et formules pour emporter: un modèle d’affaires qui sauve les meubles

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Il y a près d’un an, le monde de la restauration tout comme plusieurs autres secteurs d’activités a été mis sur pause. Et malgré un bref sursis cet été, les restaurateurs locaux auront finalement dû mettre une croix définitive sur leurs salles à manger pour le reste de l’année. Résultat, pour minimiser les pertes, les formules pour emporter et la livraison sont rapidement devenues le nouveau modèle d’affaires de ces derniers. Même si ce nouveau modèle a su faire ses preuves au cours des derniers mois, qu’en est-il en ce début de reconfinement et, surtout, s’agit-il d’une formule viable à long terme? Le Nouvelliste s’est entretenu avec des restaurateurs de la région afin de faire la lumière sur le sujet.