Le Nouvelliste
Mikaël Martel dit «marteau» croit que ce long voyage raffermira l’esprit d’équipe et que l’idée de jouer contre une nouvelle équipe ravive l’enthousiasme des joueurs.
Mikaël Martel dit «marteau» croit que ce long voyage raffermira l’esprit d’équipe et que l’idée de jouer contre une nouvelle équipe ravive l’enthousiasme des joueurs.

Un long périple pour l'Océanic avec un alignement décimé

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
RIMOUSKI – L’Océanic quittera Rimouski à la barre du jour mercredi pour une longue route de 12 à 13 heures vers l’Abitibi, où il ne lui sera pas permis de s’arrêter nulle part. La formation bas-laurentienne affrontera d’abord les Foreurs jeudi et vendredi à Val-d’Or et terminera son périple dimanche à Rouyn-Noranda, où elle cherchera à prendre sa revanche sur les Huskies, qui l’ont battue deux fois en trois matchs la semaine dernière.