Le Nouvelliste
Le logo de Cogeco
Le logo de Cogeco

Malgré l'offre hostile, le plan de Cogeco est le bon, dit son patron

Julien Arsenault
La Presse
MONTRÉAL — Après avoir dit non à l'offre hostile d'Altice USA et Rogers bonifiée à 11,1 milliards $, Cogeco, contrôlée par la famille Audet, ne ressent pas le besoin d'apporter d'importants changements à sa stratégie pour faire croître rapidement la valeur des actions de l'entreprise fondée en 1957.