Le Nouvelliste
L’ex-conseillère municipale de La Tuque, Caroline Bérubé, a dénoncé le comportement du maire Pierre-David Tremblay.
L’ex-conseillère municipale de La Tuque, Caroline Bérubé, a dénoncé le comportement du maire Pierre-David Tremblay.

Le style de gestion du maire de La Tuque dénoncé

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — Deux mois après son départ, l’ex-conseillère du district de l’aéroport a décidé de briser le silence sur le «climat de terreur» qui règne à l’hôtel de ville de La Tuque. C’est à la suite de l’exclusion de Luc Martel des séances privées et des propos tenus à l’égard du conseiller municipal qu’elle a pris cette décision. Caroline Bérubé assure avoir été visée elle aussi par de l’intimidation et des propos dégradants durant son mandat auquel elle a mis fin abruptement à la mi-août. Elle a confirmé avoir déposé une plainte à la Commission municipale du Québec.