Le Nouvelliste
Wilbert Marshall, le chef de la Première Nation de Potlotek, dit que sept bateaux participent déjà à la pêche du homard trois jours après son lancement. Selon lui, ils rapportent quotidiennement plusieurs centaines de livres de homard, même si nous sommes en dehors de la saison autorisée par le gouvernement fédéral.
Wilbert Marshall, le chef de la Première Nation de Potlotek, dit que sept bateaux participent déjà à la pêche du homard trois jours après son lancement. Selon lui, ils rapportent quotidiennement plusieurs centaines de livres de homard, même si nous sommes en dehors de la saison autorisée par le gouvernement fédéral.

Une autre Première Nation se lance dans une pêche du homard autoréglementée

Michael Tutton
La Presse Canadienne
La pêche commerciale autochtone autoréglementée a créé un enthousiasme et un optimisme au sein d’une petite Première Nation du sud du Cap-Breton, souligne son chef.