Le Nouvelliste
Elvire Toffa souhaitait relocaliser Casafriq et l’Académie des Amazones dans ce local de la rue Fusey, mais son projet ne verra pas le jour.
Elvire Toffa souhaitait relocaliser Casafriq et l’Académie des Amazones dans ce local de la rue Fusey, mais son projet ne verra pas le jour.

Mésentente pour la relocalisation de l’entreprise Casafriq: Elvire Toffa songe à quitter la région

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Devant son incapacité à pouvoir relocaliser son commerce dans le local qu’elle convoitait et pour lequel elle avait élaboré son plan d’affaires, la propriétaire du commerce Casafriq et de l’Académie des Amazones, Elvire Toffa, envisage désormais de quitter la région et de s’installer ailleurs. L’entrepreneure estime ne pas avoir obtenu l’appui nécessaire pour relocaliser son gagne-pain dans un endroit qui répondrait à ses besoins. Une affirmation vivement contredite par la Ville et Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières, qui assure avoir offert un accompagnement dans les règles de l’art.