Le Nouvelliste
Trois-Rivières et Burlington, qui abritent les sièges sociaux opérationnels de Cogeco au Québec et en Ontario, se rangent derrière la stratégie de la société québécoise, qui a rejeté l’offre non sollicitée d’Altice USA et Rogers.
Trois-Rivières et Burlington, qui abritent les sièges sociaux opérationnels de Cogeco au Québec et en Ontario, se rangent derrière la stratégie de la société québécoise, qui a rejeté l’offre non sollicitée d’Altice USA et Rogers.

Cogeco appuyée par Trois-Rivières et Burlington

La Presse Canadienne
Trois-Rivières et Burlington, qui abritent les sièges sociaux opérationnels de Cogeco au Québec et en Ontario, où travaillent plusieurs centaines de personnes, se rangent derrière la stratégie de la société québécoise, qui a rejeté l’offre non sollicitée d’Altice USA et Rogers.