Le Nouvelliste
Gregory Kreutzer espère que la frontière canado-américaine puisse ouvrir dès la semaine prochaine pour lui permettre de rejoindre le Phoenix de Sherbrooke avant le début de la saison.
Gregory Kreutzer espère que la frontière canado-américaine puisse ouvrir dès la semaine prochaine pour lui permettre de rejoindre le Phoenix de Sherbrooke avant le début de la saison.

Pris aux États-Unis, Kreutzer s’ennuie

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Gregory Kreutzer aurait pu saisir l’occasion de jouer en Europe ou chez les professionnels aux États-Unis cette saison. Mais l’Américain refusait de passer à côté la chance de terminer le travail amorcé avec le Phœnix de Sherbrooke la saison dernière. Mais comme la frontière canado-américaine demeurera fermée jusqu’au 21 septembre, le défenseur de 20 ans doit se contenter de regarder les parties de ses coéquipiers sur Internet tout en s’entraînant de son côté.