Le Nouvelliste
La loyauté de Jean-François Grégoire (à droite) au Drakkar a contribué à lui donner l’occasion de diriger l’équipe de la Côte-Nord. Il est accompagné de son adjoint Antoine Samuel. COVID oblige, les deux hommes portent masque et lunettes, tout comme les entraîneurs des Sags, à l’arrière.
La loyauté de Jean-François Grégoire (à droite) au Drakkar a contribué à lui donner l’occasion de diriger l’équipe de la Côte-Nord. Il est accompagné de son adjoint Antoine Samuel. COVID oblige, les deux hommes portent masque et lunettes, tout comme les entraîneurs des Sags, à l’arrière.

Drakkar: la loyauté a payé pour Jean-François Grégoire

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU — Il y a à peine quatre jours, Pierre Rioux était pris avec un sérieux problème, sans entraîneur-chef à 48 heures du début du camp d’entraînement de son équipe. Mardi, durant le premier match hors concours des siens, le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau était beaucoup plus confortable dans les gradins déserts du centre Henry-Leonard.