Le Nouvelliste
Brendan Bays ne s’est pas fait tordre un bras pour accepter l’invitation des Remparts.
Brendan Bays ne s’est pas fait tordre un bras pour accepter l’invitation des Remparts.

Le défenseur invité ontarien Brendan Bays pourrait bien rester chez les Remparts

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
Invité au camp d’entraînement des Remparts de Québec, le défenseur ontarien Brendan Bays pourrait bien avoir la chance d’approfondir encore plus sa maîtrise du français au cours des prochains mois puisque l’entraîneur-chef Patrick Roy a admis, lundi, qu’il pourrait bien percer l’alignement.