Le Nouvelliste
Actuellement, le projet de loi prévoit que des «frais raisonnables» pourront être facturés par les agences de crédit pour protéger le dossier de crédit.
Actuellement, le projet de loi prévoit que des «frais raisonnables» pourront être facturés par les agences de crédit pour protéger le dossier de crédit.

Protection du dossier de crédit: TransUnion ouverte à la gratuité, le ministre réticent 

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Une des grandes agences de crédit est prête à rendre gratuits les services de protection ou d’interdiction d’accès au dossier de crédit des consommateurs, même si le ministre des Finances, Éric Girard, semble réticent.