Le Nouvelliste
En étant pratiquement le seul endroit où il est possible de trouver de la nourriture à Saint-Adrien, le comptoir le Saint-Vrac a dû s’adapter. Sur la photo, l’un des propriétaires, Conrad Goulet.
En étant pratiquement le seul endroit où il est possible de trouver de la nourriture à Saint-Adrien, le comptoir le Saint-Vrac a dû s’adapter. Sur la photo, l’un des propriétaires, Conrad Goulet.

Vive le vrac à Saint-Adrien

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Le concept de la nourriture en vrac connaît un essor fulgurant et même les plus petites communautés du Québec n’y échappent pas. Le village de Saint-Adrien en Estrie, avec quelque 500 habitants, peut compter sur son propre comptoir, le Saint-Vrac.