Le Nouvelliste
Alstom est toujours intéressée par la division ferroviaire de Bombardier, mais l’incapacité de celle-ci à régler ses problèmes d’exécution pourrait venir changer la dynamique des pourparlers.
Alstom est toujours intéressée par la division ferroviaire de Bombardier, mais l’incapacité de celle-ci à régler ses problèmes d’exécution pourrait venir changer la dynamique des pourparlers.

Alstom a les yeux rivés sur les problèmes chez Bombardier Transport

Julien Arsenault
La Presse
MONTRÉAL — Alstom est toujours intéressée par la division ferroviaire de Bombardier, mais l’incapacité de celle-ci à régler ses problèmes d’exécution pourrait venir changer la dynamique des pourparlers entre le géant français et la multinationale québécoise.