Le Nouvelliste
La Maison-Blanche avait indiqué quelques heures auparavant que le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger ByteDance à se séparer de TikTok.
La Maison-Blanche avait indiqué quelques heures auparavant que le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger ByteDance à se séparer de TikTok.

L'avenir de TikTok aux États-Unis de plus en plus incertain

Julie Jammot
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO — Vendue ? Rachetée ? Bannie ? L’appli TikTok, mal aimée de Donald Trump, mais plébiscitée par les jeunes, en voit de toutes les couleurs depuis 48 heures, entre menaces d’interdiction au sommet et négociations au point mort.